En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accueil » Découvrir Brécé » Histoire

opération d'Inventaire Préliminaire du patrimoine architectural

La présente enquête a été réalisée entre mars et avril 2004. Il s'agit d'un recensement préliminaire du patrimoine architectural sur la commune de Brécé.

Vous y trouverez entre autres d'anciennes photographies des fermes et batis de la commune. 

Cliquez sur le lien


Histoire

Les origines de Brécé sont peut-être à rechercher à l’époque très reculée du Néolithique, soit 2500 ans avant J.C. Une hache de pierre polie, datant de cette période, a été découverte par un habitant du lotissement, lors de l’aménagement de son jardin.

Mais les premières traces écrites de l’existence de Brécé remontent à l’an 1130, date à laquelle Brécé appartenait à l’abbaye de Saint Melaine, située à Rennes.

Le seigneur de Gosné fit ériger l’église en 1158 et le seigneur de Montigné qui possédait des terres créa la paroisse. En 1185, le Pape Luce III confirma les Bénédictins de l’abbaye de Saint Melaine dans la possession de l’église et de la paroisse de Brécé alors nommé Breceium on comptait alors 800 habitants.

L'arrivée du Chemin de Fer - la ligne Paris-Rennes - sous le 2nd Empire marque fortement l'urbanisme du bourg, qui est traversé directement par la ligne ferroviaire.

Au début du 20ème siècle, beaucoup de Brécéens travaillent à la fonderie de la localité voisine Servon-sur-Vilaine.

 

INSCRIVEZ-VOUS AU FLASH INFO